la santé et le bois

la santé et le bois ?

Oui nous avons choisi le bois parce que le bois massif a des vertus particulières. Il fait battre le cœur plus lentement, régule l’hygrométrie intérieure, permet un meilleur équilibre énergétique, harmonise le corps et réduit le niveau de stress. Il produit par ailleurs des ions négatifs, ce qui vous ressource pleinement pour une meilleure santé.

Chez biovilla vous retrouverez toutes ces qualités, vivez bio, vivez mieux! vivez l’air de la montagne dans votre villa.


Dans la gamme des panneaux bois, il est possible cette année 2018 de passer à un système d’assemblage novateur avec nurholzvis en bois, sans colle, provenant de la Forêt Noire. Nous vous proposons des habitations toujours plus en phase avec la vibration du bois massif. Nos matériaux sont totalement recyclables avec un processus vertueux de non-pollution.

 

Vivre pleinement dans les espaces bois est une étonnante source de jouvence.

Saviez-vous que dans une chambre en bois vous dormez plus profondément et plus calmement,avec moins de battements de cœur. Oui cela a été scientifiquement reconnu en Autriche, l’un des pays les plus avancés en la matière (référence à Erwin Thoma , fondateur de Thoma Holz100 et Maximillian Moser, directeur de l’Institut de santé et de recherche préventive, chronobiologie recherche sur le sommeil, le stress et la récupération ainsi que la régulation végétative de l’Université Médicale de Graz & Weiz– Autriche).

Pour le professeur Maximilien Moser, il y a encore beaucoup à découvrir au niveau de la santé des personnes dans les constructions contemporaines en bois.

8600 battements de cœur en moins par jour

Un cœur sain et une vie plus longue.

Un test a été effectué dans deux classes d’une école à Ennstal (Autriche), la première construite en matériau conventionnel et l’autre en bois massif. Il s’avère que les enfants ont en moyenne 8600 battements de cœur en moins par jour que les enfants de la première classe, ils se sentent moins stressés. Le test a été fait pendant 6 mois.

D’autre part, l’effet du climat intérieur est amplifié par le bois, par la température et par une humidité équilibrée. Les ions négatifs présents dans l’air d’une construction bois saine sont favorables à l’organisme. C’est pour cela qu’ils sont aussi appelés « les vitamines de l’air ».

Pour nous, cette découverte inattendue sur le bois, dont la matière aurait les mêmes fréquences vibratoires que le corps humain, est un vrai bonheur que nous voulions partager avec nos clients.

Alors bois et santé, une question de battement de cœur !

COEUR-BOIS

Vivre en meilleure santé, c’est un projet organisé autour d’éléments essentiels du rythme de la nature en phase avec le corps humain. C’est une autre façon d’habiter et de construire en évitant les substances toxiques, en amenant la lumière naturelle et en créant un environnement harmonieux. Pour cela nous nous appuyons sur des études et des expériences menées dans les régions de traditions forestières et de constructions bois, que ce soit l’Autriche ou les pays scandinaves. Le bois est une matière naturelle, au renouvellement inépuisable, qui a des qualités qu’aucun autre matériau ne possède.

Le bois, c’est aussi préserver les ressources

Oui, car on évite aussi de consommer trop de gravier, qui lui, n’est pas renouvelable et fait l’objet de tensions écologiques et économiques. Faisons un geste pour nous, pour nos enfants et nos amis!

Et le bois a des vertus formidables qui ne demandent qu’à être utilisées !
Santé & bois, une question de battement de cœur !
En bioconstruction,une attention toute particulière est donnée à la « qualité énergétique » des lieux. Nous faisons d’abord une étude géobiologique du terrain pour déterminer le plan de la maison, son organisation et la répartition des chambres en particulier.

 

Au niveau électrique, nous exploitons la technique de la « bioélectricité » qui permet de limiter les champs électriques, magnétiques et électromagnétiques néfastes à l’équilibre physiologique de la personne. Pour en savoir plus.

Pour vous donner les clefs d’une maison saine du bien-être, nous restons à votre disposition pour vous répondre au mieux.

Ondes et santé

L’origine du vivant

La vie est apparue sur Terre dans un bain d’ondes électromagnétiques naturelles créé par le champ magnétique terrestre qui nous a protégé des hautes énergies du vent solaire et des rayonnements cosmiques qui frappent la Terre (désintégration des Super Nova). Le Soleil nous protège également de ces rayons cosmiques.
Mais ce n’est pas tout. Une fréquence d’onde existe également entre la Terre et la ionosphère (couche supérieure de l’atmosphère située à 55 kms de la surface de la Terre). Les propriétés résonantes de cette cavité peuvent être considérées comme le battement de coeur de la Terre. Elles furent découvertes par le physicien allemand W.C. Schumann entre 1952 et 1957 et appelées résonance Schumann.

Cette fréquence était de 7,8 Hertz depuis des milliers d’années et tend à augmenter. Cette fréquence de 7,8 hertz est donc la fréquence de la vie dans laquelle les organismes occupant la biosphère (plantes, animaux, humains) ont utilisé les rythmes de ces champs pour élaborer leurs propres cycles et leurs propres systèmes de bio communication. Les êtres vivants sont donc totalement en osmose avec les cycles de ces rythmes.

Ces champs Schumann évoluent en fonction de l’activité des orages atmosphériques (environ 2000 orages se produisent sur Terre à tout moment). Les ondes créées par ces orages se combinent entre elles et résonnent entre la Terre et la ionosphère. Ainsi est conditionnée la vie sur Terre.

Perturbations du vivant

L’organisme vivant est composé de cellules qui oscillent et communiquent entre elles grâce à un champ électrique bien précis. Une perturbation d’ondes électromagnétiques de très basses fréquences (courant EDF) à effet pénétrant ou une perturbation d’ondes de très hautes fréquences (micro-ondes antennes relais, Wifi..) altère la fonction oscillatoire et équilibrée de la cellule sur un principe de dose d’exposition sur le facteur durée de temps. D’ailleurs, l’induction magnétique très basses fréquences est classée officiellement cancérigène (valeur d’exposition 4 milliGauss sur une période de 8 heures.)
Les glandes sont également touchées dont la glande pinéale (anciennement appelé 3ème oeil et lieu hautement sensible aux fréquences extérieures), avec toutes les conséquences liées à cette horloge interne sur la sécrétion de la mélatonine, le stress cellulaire qui en découlent et qui provoquent les dérèglements organiques- y compris une diminution de la réactivité du système immunitaire.

Aujourd’hui, l’homme a imposé à la nature un environnement artificiel totalement différent de l’environnement naturel. Il a modifié totalement l’ambiance électromagnétique de toute la biosphère que ce soit pour les très basses fréquences ou pour les très hautes fréquences.

L’homme n’est plus dépendant de la nature mais la nature est devenue dépendante de l’activité humaine. Nous vivons aujourd’hui dans un véritable “brouillard” électromagnétique dont la densité des rayonnements électromagnétiques artificiels représente plusieurs milliards de fois l’intensité des rayonnements naturels.

L’homme en tant qu’espèce animale n’a AUCUNE POSSIBILITÉ de s’adapter aux effets des rayonnements électromagnétiques artificiels créés par ses semblables. Sa résistance relative sera fonction de la dose d’exposition reçue sur un facteur de durée de temps. L’issue ne semble pas du tout favorable.

Régis Saulnier – conseiller médical en environnement intérieur, D.U Université Pasteur – Strasbourg