Système constructif en KLH ou Storaenso, une plus forte sécurité

Système constructif en KLH ou Storaenso*

Dans une Biovilla, la structure bois est composée de murs, planchers, toitures, tous en bois massif contrecollé en Épicéa ou en Hêtre (CLT ou PMC) sans colles nocives, assemblés mécaniquement.Les épaisseurs varient entre 60 à 120 mm, suivant les calculs de la statique réalisée par notre ingénieur bois. C’est aussi une structure massive qui résiste mieux en cas d’incendie par rapport à l’ossature bois. Nous construisons exclusivement en panneaux massifs contrecollés pour une question de sécurité que ce soit du KLH ou d’autres marques.
L’enveloppe extérieure est constitués d’une isolation extérieure en fibre de bois, complétées, et finies, par un bardage douglas, ou des panneaux composites (sans entretien).

En Hêtre, les surfaces intérieures des panneaux sont huilées.

Le panneau contrecollé est constitué à partir de planches d’épicéa collées en couches croisées. Avec le certificat PEFC, le fabricant garantit que la matière première utilisée est le produit d’une économie forestière respectueuse de l’environnement. Les bois utilisés ne sont pas traités, car leur degré de séchage est idéal. Pour nous, vivre dans une maison en bois signifie utilisation de produit non toxique.

POL-PMC+OSSATURE

Panneau – CLT-HÊTRE

CHARPENTE

Panneau – CLT-ÉPICÉA

MONTAGE PMC-TER

Montage de panneaux bois

Pourquoi avons-nous choisi le système CLT plutôt que l’ossature bois traditionnelle ? Avec le recul et l’expérience depuis 2006, un système constructif massif type panneaux massifs contrecollés, c’est plus de sécurité sismique ( testée au Japon), plus de confort (bonne hygrométrie), plus d’efficience (au feu) que les autres systèmes constructifs en bois ou même le béton ou le métal.


PRESTATIONS TECHNIQUES DÉVELOPPÉES DANS LES BIOVILLAS

Pour nos constructions nous mettons en oeuvre à la fois des techniques contemporaines dans la construction bois et une sélection de fournitures de haute qualité.

Menuiserie extérieure-Occultation

Les portes et les fenêtres en bois massifs lamellés ou en alu-bois sont proposées avec des Uw = 1,1 au minimum, en double ou triple vitrage, suivant l’exposition solaire qui déterminera aussi l’usage ou non de brise-soleil (BSO)

Bio Électricité = un lieu non électrosensible

Toutes les gaines électriques sont blindées pour réduire les champs électromagnétiques. Les chambres sont couplées à des rupteurs de champs sur les tableaux électriques.Pas de risque de créer de l’électrosensibilité, pas de perturbations physiologiques.

Contrôle de l’air – Étanchéité à l’air et Ventilation

La maison est étanche à l’air avec des niveaux d’étanchéité variant entre 0,3 et 0,6 m3/(h.m²) qui est le chiffre de référence pour le BBC. Avec un bâtiment très étanche, nous avons opté pour une ventilation hygroB et ce, pour éviter toute propagation de bactéries ou d’ions positifs à la sortie des bouches d’air . Nous évitons les ventilations Double Flux (DF) pour des raisons sanitaires, d’une part et pour éviter trop de frais d’entretien, d’autre part. Les ventilations « double flux » vous créent une maison « aquarium », sommes nous des poissons?

Hygrométrie intérieure

Par le bois, l’hygrométrie est déjà régulée naturellement. La ventilation HygroB ne fait qu’améliorer celle-ci, un argument supplémentaire pour ne pas mettre de ventilation double flux.

Chauffage

Comme les biovillas sont au minimum BBC, passives ou Bepos, de fait la puissance utile pour le chauffage est réduite ou très réduite. En général, pour des questions de confort, nous mettons en oeuvre un chauffage au sol à basse température, car quant on a chaud au pied, on a chaud à la tête. Certains usagers veulent un insert pour voir le feu, qui est très reposant et très agréable l’hiver. Pour les maisons sans chauffage au sol, nous mettons alors en place un poêle masse judicieusement dimensionné.Ce sont des options, à choisir selon ses propres goûts.

Finitions intérieures

Les murs intérieurs peuvent rester apparents ou enduits de couleur bio.Il est possible aussi de finir les murs en panneaux de plâtre avec une finition de votre choix, peinture ou enduits colorés.

Les sols sont proposés en parquet, en ardoise, en liège, en béton cirée.

Finitions extérieures

Nous vous proposons 3 types de finition extérieure, la première totalement naturelle avec un bardage douglas qui vieillira en se patinant d’un gris argenté, la deuxième avec des panneaux type composites, sans entretien dans le temps, et la troisième avec un mixte de bardage et d’enduit naturel (ITE).

Douglas

Bardage composite

Bardage composite noir

ADROISE-CALEPINAGE 2

Ardoise agrafée

PANNO-ARPA B+contour

Bardage composite blanc

Bardage mixte

Finition enduit et bardage douglas

 

 

 

* Ecologie

Piège à carbone
Le CLT est un piège à carbone naturel. Durant sa croissance, le bois stocke le CO2, évitant ainsi la destruction de la couche d’ozone. Lorsqu’il est utilisé comme matériau de construction, le matériau continue de stocker le CO2 précédemment accumulé. L’énergie grise nécessaire à la première transformation du bois est ainsi la plus faible de tous les matériaux de construction industriels. Pour une maison individuelle d’environ 150m2, l’emploi de CLT permet de stocker en moyenne 35 à 40 tonnes de CO2. Pour télécharger l’étude Carbone 4 réalisée en partenariat avec Woodeum sur les émissions carbone du CLT, cliquez ici.

Naturel
Le CLT est le seul matériau de construction issu de la photosynthèse, il est constitué à 99% de bois et 1% de colles sans formaldéhydes.

Renouvelable et recyclable
Le bois est une ressource sans cesse renouvelée et disponible en abondance. Il pousse assez de bois en France pour construire toutes les 10 secondes une maison de 200m2. Seule 57% de la forêt française est exploitée! (source: Fédération des Forestiers Privés)

De plus, un bâtiment en bois est presque entièrement recyclable, soit en bois construction, en bois énergie ou chauffage.

Structurellement isolant
Le CLT, communément appelé panneaux de bois massif contrecollé, est 20 fois plus isolant que le béton armé conventionnel (règles THU/CSTB). Les panneaux de CLT sont structurellement étanches et leur grand format limite les points singuliers.

Hygrométrie et confort de vie
Le CLT est un matériau respirant: Il absorbe et rejette naturellement l’humidité, ce qui assure une régulation hygrothermique en toute saison, permettant une qualité optimale de l’air intérieur. Si l’air d’un bâtiment est trop humide, le CLT accumule une partie de cette humidité et la stocke. Il est, de même, capable de la relâcher lorsque l’air intérieur est trop sec.